ROMAIN FROQUET

Romain Froquet, artiste autodidacte, fait ses premiers pas dans le domaine de la création à la fin des années 90. Il exprime son talent au travers d’un travail fondé sur la répétition de la ligne et finit par développer son propre langage pictural. Il puise ses inspirations dans l’art tribal et dans l’univers urbain. Son art protéiforme lui ouvre la voie de toutes les expérimentations; il explore de nombreux supports, exécutant des dessins à l’encre de chine sur papier, travaillant la matière et la couleur sur toile en atelier, ou explorant l’ampleur du mouvement lors d’intervention in situ. Sa quête principale est la recherche de l’équilibre au travers de la gestuelle.

Sa carrière artistique se construit au gré de ses expositions personnelles et collectives en France et à l’international: Même à sec la rivière garde son nom (2019, Galerie Joël Knafo, Paris) | Scope (2019, Askeri Gallery, Miami) Légendes Urbaines (2018, Base sous-marine, Bordeaux) | The nature of magnetism (2018, Askeri Gallery, Moscou) | Gesture and Line (2015, Yvonamor Palix Gallery, Houston).

En parallèle, Romain Froquet a pu réaliser des interventions picturales in situ: Murs Murs Festival (2019, Decazeville, France) | Conquête Urbaine (2019, Musée des Beaux-Arts de Calais, France) | Marseille Street Art Show (2018, France) | Crossroads (2017, Wynwood, US) | Art 42 (2016, Musée d’Art Urbain, Paris) | Radiographik (2016, Maison de la Radio, Paris).


DOSSIER DE PRESSEDOSSIER DE PRÉSENTATIONCV COMPLET