ATÔME

OCTOBRE 2016 | ASKERI GALLERY


La naissance d’une collaboration avec une galerie d’art contemporain en Russie

Pendant dix ans, le modèle russe Polina Askeri s’est constitué une belle collection d’œuvres d’art. Cette passion est devenue telle qu’elle se décide, en 2016, à ouvrir sa propre galerie d’art contemporain à Moscou. Depuis, elle collabore avec une quinzaine d’artistes. Sa sélection ne se limite ni à la Russie ni à un style particulier. Éclectique, Polina Askeri tient à faire connaître au public russe l’art actuel dans ses différentes tendances. Romain Froquet est ainsi le représentant de l’art urbain et abstrait de la galerie Askeri. Il côtoie Peter Opheim, peintre surréaliste américain, Daniel Zakh, sculpteur et architecte russe ou Kwang Young Chun, plasticien abstrait coréen.

Romain Froquet a donc été l’un des premiers artistes à travailler avec Polina Askeri. Dès l’année de l’ouverture de la galerie, ses œuvres ont fait l’objet d’une exposition, Atôme. Cette collaboration se poursuit sur le long terme. Tous les deux ou trois ans, Romain Froquet expose à Moscou : Nature of Magnetism (2018), Line and Links (2021). Il y présente principalement des toiles peintes. Polina Askeri diffuse également ses œuvres dans les foires d’art contemporain auxquelles elle participe, comme la SCOPE Art Fair à Miami. La galeriste est aussi journaliste et évolue dans le milieu de la mode et du design. Un atout important pour promouvoir les artistes qu’elle expose dans sa galerie d’art contemporain de Moscou.

EN IMAGES