SCRATCH PAPER

JUILLET 2020 | FLUCTUART


SCRATCH PAPER, un bel exemple de projet de création artistique participative

Les artistes du 9e Concept ont fêté les 30 ans d’existence du collectif, dont fait partie Romain Froquet, en investissant la barge Fluctuart. Situé sur la rive gauche des quais de Seine à Paris, ce lieu est dédié à l’art urbain. L’idée était de monter un projet de création artistique participative qui pouvait réunir tous les membres du 9e Concept. Cela a abouti à la réalisation de SCRATCH PAPER.

Une performance artistique participative incluant le public

L’événement SCRATCH PAPER s’est déroulé selon le principe du cadavre exquis. C’était le concept idéal pour monter une collaboration entre les artistes du collectif tout en préservant le mode d’expression personnel de chacun. Ils ont ainsi tous fait un ou plusieurs dessins imprimés sur papier fluorescent grand format. Ces affiches ont ensuite été superposées et recomposées sur un mur. Le public était alors invité à déchirer des parties de la composition. De ces décombres naissait une nouvelle œuvre. Cette opération était reproduite régulièrement. Plusieurs grands collages improvisés et éphémères se sont succédé sur les mois de juillet et août 2020.

Les affiches lacérées, un mode d’expression d’art urbain

SCRATCH PAPER a été une belle performance artistique participative, impliquant les créateurs et leur public. Le déchiquetage et le renouvellement de la composition a débouché sur une œuvre en évolution constante. Les phases de destruction succédaient aux phases de régénération. Une beauté abstraite et spontanée se dégageait de ces jeux de recouvrement et de foisonnement. On avait là une œuvre collective unique.

L’artiste français Jacques Villeglé, qui dès les années 1940 collectait dans la rue des affiches lacérées pour réaliser ses œuvres, a inspiré la démarche de SCTRATCH PAPER. Le collectif 9e Concept avait déjà réalisé et présenté des projets similaires dans le cadre de plusieurs événements : au Centre Pompidou, sur les festivals Black & Basque de Bayonne, Villette Street Festival à Paris et au Palais de Tokyo.

Lieu : Fluctuart Paris
Commissariat d’exposition : Nicolas Laugero Lasserre
En collaboration avec le 9e Concept


EN IMAGES

Le Collectif 9e Concept constitue incontestablement un mouvement artistique à part entière et s’inscrit en tant qu’acteur majeur du monde de l’art. Précurseur, novateur et unique en son genre, sa ligne artistique et son esthétique ont été nourrit par des inspirations diverses : Art Ethnique, Aborigène, Surréaliste. Son modus operandi est hors du commun, alliant la multiplicité des médiums ; dessin, peinture, collage, paterne, ainsi que la diversité des domaines ; musique, photo, vidéo, tatouage.

Leur démarche collective résonne comme une ouverture d’esprit, une générosité commune et une émotion forte qui prend la forme d’un élan artistique et humaniste d’un nouveau genre. Ces 30 ans d’histoire se sont construits autour de valeurs de partage et d’amitié. Fort d’une large communauté d’artistes français et internationaux, le collectif a su repérer et lancer des talents, développer un modèle économique solide, élaborer des projets communs à destination du grand public tout en restant fidèle à ses valeurs.

Nombreux sont les artistes ayant participé au rayonnement du collectif et notamment ses fondateurs ; Stéphane Carricondo, Ned et Jerk 45. Les artistes étant passé par la case 9e Concept sont empreints des valeurs liées à la création collective. Certains ont laissé une empreinte forte, certains y ont fait leur apprentissage, d’autres se sont envolés vers de nouveaux domaines.

Le collectif 9e Concept œuvre à rendre l’art accessible au plus grand nombre. C’est en incitant le public à interagir avec l’œuvre qu’il devient possible d’instaurer un dialogue entre l’artiste et l’amateur d’art. Les actions collectives menées, visent à désacraliser le monde de l’art en le sortant de son contexte formel.